Edition 2015

Accessibilité

Logo-handicap-moteur-1-68px-64px_small

Logo-handicap-mental-61px-64px_small

Handicap-visuel-75px-64px_medium

 

 

 

Renseignements-Réservations : 02 47 42 13 37

 

AVANT-PREMIÉRE

 

Le 08 Juillet 2015 – 19h30 – Salle Ockeghem 

En partenariat avec La Boîte à Livres, présentation d’Olivier Baumont de son ouvrage « La musique à Versailles » paru chez Actes Sud. Cette conférence est illustrée musicalement.

 

 

PROGRAMMATION

 

Jeudi 09 juillet

12h30 – Les plaisirs du clavecin – Olivier Baumont, Clavecin

Le très grand claveciniste Olivier Baumont nous fait voyager en compagnie des plus grands compositeurs des XVIIè et XVIIIè siècles, qui ont tant mis en valeur ce fabuleux instrument royal.

Ce programme est extrait du dernier disque d’Olivier Baumont, enregistré au château de Chambord, paru chez Bayard Musique en mars dernier.

 

Vendredi 10 juillet

12h30 – Récital de cante – DUO FLAMENCO : Roman El Afilao, guitare et Martcho Claveria, chant

Le Duo Flamenco offre une plongée dans les origines du flamenco. Respectant les codes de cette tradition centenaire, les deux virtuoses mêlent influences contemporaines et improvisation, pour revisiter le répertoire traditionnel, les fameux « palos ».

 

Samedi 11 juillet

12h30 – Les dessus sens dessus dessous – PHILID0R : Mira Glodeanu, violon et Manuel Granatiero, flûte

Une invitation à un voyage à travers l’histoire, grâce à la flûte et au violon ! Le public glissera du baroque au classique sur fond de dialogue entre deux grandes familles d’instruments et deux célèbres lignées de compositeurs : les Bach et les Philidor.

 

19h30 – Vivi felice, Scarlatti – Adeline De Preissac, harpe

Le maestro italien signait de cet adage ses sonates, il en écrivit plusieurs centaines ! Faites vôtre de cette maxime et venez goûter, danser peut-être sur les célèbres sonates du plus moderne des compositeurs baroques, jouées ici sur la harpe d’Adeline de Preissac.

 

Dimanche 12 juillet

12h30 – Résiste ! VIREVOLTE : Aurore Bucher, Chant ; Damien Pouvreau, guitare ; Carjez Gerretsen, clarinette ; Pauline Buet, violoncelle

On filait doux jusqu’au jour où…. Zing boum, tout s’écroule.

Mais on entend alors nos petites voix intérieures qui reprennent vie: c’est la Belle Hélène qui répond à Nancy Sinatra, France Gall qui console Cléopâtre et Dalida qui se prend pour Carmen! Les morceaux s’enchainent dans un souffle et sans transition. Toutes se soutiennent et dialoguent avec un seul mot d’ordre : Résiste !

 

Lundi 13 juillet

12h30 – Carte Blanche – Axelle Bernage, soprano de l’ensemble Diabolus in Musica invite Benoit Toïgo, flûte

Allons à Pavie, à la cour des ducs de Visconti. Promenons nous dans le XIVe siècle italien et ouvrons nos oreilles à l’Ars Subtilior, une écriture raffinée et complexe qu’ Axelle Bernage et Benoit Toigo ont choisi de faire vibrer aux moyens de leur instrument : une flûte à bec et une voix.

 

Mardi 14 juillet

12h30 – « De ce que foul pensé souvent remaynt » : La poésie amoureuse dans le répertoire pour clavier 1360-1460″ – Julien Ferrando, clavicytherium

Nous retrouvons avec grand plaisir cet instrument magique au nom si étrange : le clavicythérium de l’ensemble Diabolus in Musica, joué par Julien Ferrando : une pratique virtuose, d’une grande inventivité et d’une grande finesse. Le programme fait découvrir les célèbres écoles pour clavier italienne et allemande de la fin du Moyen Âge.

 

 

Mercredi 15 juillet

12h30 – Songline – Marc Mauillon, Chant lyrique

La voix sublime de Marc Mauillon nous emmène dans un itinéraire bien singulier : sur les traces de ses “ancêtres” chanteurs, du VIIIe au XXIe siècle avec pour seul bagage la simple voix humaine. L’abondance dans la simplicité est la devise de cet hommage à la monodie.

 

 

Jeudi 16 juillet

12h30 – Le Madrigal de Granados et la Sonate de Bridge – Duo Duran-Mallarte : Thomas Duran, violoncelle et Nicolas Mallarte, piano

Le duo Thomas Duran-Nicolas Mallarte s’est construit, entre redécouvertes musicales et choix engagés, une personnalité singulière. Il nous entraîne ici à la découverte d’une génération de musiciens marquée par la Première Guerre Mondiale, Fauré,  Vierne,  Ropartz, Godard, Kunc, Chausson, Bridge,  Britten mais aussi Beethoven, Schubert ou Bach.

 

Vendredi 17 juillet

Logo-handicap-auditif-64px-64px_small

 

 

 

12h30 – Création – Duo de Percussions : Joël Grare et Bruno Caillat

Du bruissement au cataclysme, la percussion est une et multiple. Un voyage sans fin au pays des matières, des formes et des couleurs. Deux magiciens des percussions vont nous faire trembler, danser, jubiler… et surtout nous surprendre.

 

Samedi 18 juillet

12h30 – Voyage au Moyen-Orient – Rahaf Tannous, chant et piano ; Nassim Ramadane, oud ; Nouri Almohamad, qanun ; Bachir Rouimi, percussions

Quatre musiciens nous emmènent en Syrie, berceau d’une culture ancienne et musicalement très féconde. Ici, les instruments traditionnels (oud, qanun, percussions) rencontrent le piano… Un regard libre et personnel sur des répertoires qui offre un résultat étonnant !

 

19h30 – Blasons & balli, « Musiques d’apparat pour les cours princières » – LES HAULZ MENESTRIERS : Nicolas Sansarlat, cornemuse, flûte & tabourin ; Sandie Griot, trompette à coulisse, trombone ; Emmanuel Vigneron, bombarde, flûte & tabourin, dulciane

Trois instrumentistes prennent pour modèle la bande ménétrière en vogue au XVe siècle constituée des “hauts instruments” : la chalémie, la bombarde et la trompette à coulisse. Une conclusion haute en couleurs et en fanfare pour notre festival, digne des grandes cours princières de la fin du Moyen Âge !

 

20h00 – Buffet participatif

Pour terminer en beauté le festival, nous vous invitons à venir partager un “buffet participatif” au cours d’une soirée festive et conviviale dans la Cour de la salle Ockeghem. Venez avec vos spécialités culinaires, pour un grand moment d’échange et de rencontre avec l’équipe du festival et les artistes réunis autour de bonnes recettes !