Diabolus in Musica

Ensemble

Accueil du site > L'ensemble

L'ensemble Diabolus in Musica


Antoine Guerber prend en 1992 la direction de l’ensemble Diabolus in Musica. Dès ses débuts,l’ensemble se consacre au répertoire français, et devient rapidement symbole d’excellence dans le monde de la musique médiévale. La carrière de l’ensemble est ponctuée d’une riche discographie, régulièrement distinguée par la presse. En 2012, quelques mois après la parution de son dernier disque chez Aeon, l’ensemble Diabolus in Musica reçoit le Prix de la Fondation Bettencourt pour le Chant Choral, décerné par l’Académie des Beaux-Arts. Ce prix couronne une année riche en concerts sur des scènes prestigieuses (Cité de la Musique, Oratoire du Louvre, Scène Nationale de Châteauroux, Festival de Chambord…) et internationales (Allemagne, Suisse,Colombie).

Soucieux de s’enrichir de collaborations artistiques de qualité et de promouvoir le répertoire médiéval, Diabolus in Musica s’ouvre régulièrement à des projets avec des artistes venus d’autres horizons. C’est ainsi qu’en 2013 est créé un spectacle musical et théâtral autour de fabliaux du XIIIe siècle : La Damoisele qui sonjoit... La Damoisele qui Sonjoit, mis en scène par Jean-Yves Ruf. Ce spectacle haut en couleurs permet à l’ensemble de présenter un répertoire inédit de musiques instrumentales, qui donne au public un nouvel aspect du travail de Diabolus in Musica.

En parallèle à son activité de concerts, Diabolus in Musica accorde une importance particulière à la médiation envers tous les publics et aux actions pédagogiques destinées aux scolaires plus grand nombre à la musique médiévale. Tous les mois de juillet, l’Ensemble organise à Tours Les Méridiennes , festival de musique ouvert à toutes les musiques, dont le succès auprès du public ne cesse de croître chaque année.

Antoine Guerber


Antoine Guerber dirige Diabolus in Musica depuis 1992. Il découvre la musique médiévale il y a plus de 20 ans par le disque et la radio, qui font naître chez lui une passion pour ces répertoires et pour la période qui les a engendrés.

Il se forme au Centre de Musique Médiévale de Paris et au Département de Musique Ancienne du CNSM de Lyon. Après avoir participé en tant que chanteur aux activités des ensembles Gilles Binchois, Organum, Perceval, Jacques Moderne, Antoine Guerber s’installe en Touraine pour se consacrer à son propre ensemble et à la redécouverte des répertoires médiévaux inédits.


Réalisation : WebEnBerry avec SPIP | Design : Studio Kakao | Mentions légales | © Diabolus in Musica