HONI SOIT QUI MAL

Y PENSE

Polyphonies des chapelles royales anglaises

Sortie : 2002

1 Servant regem - Ludowice - Rex regum
2 Salve regina
3 Letetur celi
4 Doleo super te - Absolon - Tenor
5 Quare fremuerunt
6 Judea et Jerusalem
7 Virgo pudicicie

8 Angelus ad virginem
9 O laudanda virginitas
10 Campanis - Honoremus - Pes - Pes
11 Balaam - Balaam - Balaam
12 Virgo Maria - O stella - Flos genuit - Virgo

13 Sanctorum gloria

14 Virgo salvavit

15 Candens crescit - Candens - Tenor - Tenor

16 Christi messis nunc

17 Gloria (Pycard)

18 Agnus dei

19 Ite missa est

Doleo super te - Absolon - TenorDiabolus in Musica
00:00 / 01:47

Ensemble DIABOLUS IN MUSICA

direction Antoine Guerber

Écouter

Notre programme commence par un mariage. Un mariage très solennel, célébré en grande pompe le 15 juin 1328 entre Philippa, fille du Compte de Hainaut et de Hollande et le très jeune Édouard III, 15 ans, roi d'Angleterre depuis quelques mois. Parmi les nombreux présents que s'offrent mutuellement les époux figure le magnifique manuscrit BN fr.571 qui comporte le motet Servant regem/Ludowice/Rex regum en l'honneur de Saint Louis, l'illustre ancêtre commun à Édouard, Philippa et Philippe VI, roi de France depuis quelques semaines.

La période historique concernant notre programme s'ouvre donc par le règne exceptionnellement long de ce grand souverain, le plus prestigieux du Moyen Age anglais. Il fondera en 1348, à l'imitation du roi Arthur, dans le but de rassembler et d'unifier sous sa bannière la noblesse anglaise, un ordre de chevalerie qu'il veut semblable à celui des Chevaliers de la Table Ronde : l'Ordre de la Jarretière, dont la devise "Honi soit qui mal y pense!"' est restée célèbre. Au sein des ordres de chevalerie, sphères sacrée et profane sont intimement mêlées : la chapelle royale de Windsor est autant fondée pour la liturgie privée du roi que pour les cérémonies solennelles des réunions de l'Ordre de la Jarretière. Édouard dispose ainsi de trois chapelles royales pouvant célébrer les liturgies avec la plus grande magnificence, chacune étant pourvue de chapelains, clercs, chantres!

Le premier grand manuscrit de l'histoire de la musique polyphonique anglaise détermine le point final de notre programme : le manuscrit Old Hall fut écrit vers 1410 pour la "royal household chapel" d'Henri IV, puis d'Henri V qui lui succéda en 1413 et sous le règne duquel la renommée des chapelles royales connut son apogée.

Distribution

Ténors : Raphaël Boulay - Olivier Germond - Antoine Guerber

Baryton-basse : Emmanuel Vistorky

Basse : Philippe Roche

Enregistré à la Collégiale de Bueil-en-Touraine en novembre 2001

Prise de son, montage : Jean Marc Laisné

Revue de presse

  • YouTube - Black Circle
  • Deezer - Black Circle
  • Spotify - Black Circle
  • SoundCloud - Black Circle

"Fabuleux voyage musical dans l'Angleterre du XIVe siècle. Des moments de poignante émotion marquent ce programme constitué avec grand soin. Signalons enfin qu'à la finesse de l'interprétation, ce disque ajoute, sous la devise de l'ordre de la Jarretière, un commentaire détaillé, lumineux, avec une belle interprétation de l'illustration de couverture. Tout ici porte l'auditeur avec ravissement dans l'univers de la culture anglaise du XIVe siècle."

Philippe Vendrix - Diapason, septembre 2002

 

"La simplicité n'est cependant qu'apparence. Elle est le résultat d'un travail de longue haleine. Depuis les débuts de l'ensemble, Antoine Guerber poursuit une véritable quête du son : le chant est limpide mais a du corps... le résultat n'est pas seulement lumineux, il est tout simplement rayonnant !"

François Camper - Répertoire, septembre 2002

Pour nous écouter

rendez-vous également sur les plateformes : Youtube, Deezer, Spotify, Soundcloud

NEWSLETTER

Retrouvez nos actualités et nos rendez-vous en vous inscrivant à notre lettre d’information.

Suivez-nous également sur :

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc