Article dans la Nouvelle République


[...] Trois jours d’un stage de chant grégorien auront suffi à changer la vie d’Antoine Guerber. Trois jours à boire à la source de la notation ancienne sur fac-similé, à découvrir un grégorien, loin des interprétations éthérées, chanté par des voix incarnées, à rencontrer d’autres explorateurs passionnés des musiques anciennes.

Quelque temps encore et voilà le jeune ténor appelé à présider aux destinées de Diabolus in Musica. Il conduira l’ensemble vers le succès en France et à l’étranger avec des musiciens experts et enthousiastes qui, depuis trente ans, redonnent voix et vie aux trésors de la musique médiévale. Après des centaines de concerts, plus de vingt CD couronnés par de prestigieux lauriers, après des milliers d’heures de recherche dans des manuscrits, la passion des débuts n’a pas pris une ride. « Trente années de bonheur(s)… à faire partager à tous les publics notre passion pour ce patrimoine musical essentiel et toujours étonnant », résume Antoine Guerber. Et pour cet anniversaire, après une année 2020 « bien longue sans le public », 2021 sera une fête… malgré tout !


Beau programme : Pour commencer, le 20 mars, Diabolus sera en direct sur sa chaîne YouTube, avec un programme de chansons de troubadours et de trouvères. L’occasion de retrouver l’un des répertoires de prédilection de l’ensemble avec « une collection de chansons parmi les plus belles de notre histoire artistique » comme celles de Bernard de Ventadour, admiré d’Aliénor d’Aquitaine, ou de Thibaut de Champagne auquel Dante rend hommage. Au côté de quatre chanteurs accompagnés d’une harpe romane, on entendra l’instrument-roi du Moyen Âge, la vièle, sous l’archet du talentueux Nicolas Sansarlat auquel Antoine Guerber transmettra la direction de l’ensemble en fin d’année.


Le 25 juin, à quatre voix d’hommes, Saint-Julien vibrera des consonances de la Messe de Notre-Dame de Machaut, monument phare du XIVe siècle, chantée en regard de Notre-Dame des Flammes inspirée au compositeur Thierry Machuel par l’incendie de Notre-Dame de Paris.


Le 27 novembre, au programme, la messe Ave Regina Caelorum, « peut-être la plus importante de l’œuvre » de Du Fay dont l’enregistrement, réalisé à l’abbaye de Noirlac, paraîtra dès le mois d’avril. Bien d’autres événements à découvrir sur www.diabolusinmusica.fr


Samedi 20 mars, à 18 h, concert sur la chaîne YouTube de l’ensemble, Troubadours et trouvères précédé à 16 h d’une conférence sur la vièle par le luthier Christian Rault et Nicolas Sansarlat. (Gratuit mais inscription nécessaire sur www.diabolusinmusica.fr )


Lire l'article complet sur La Nouvelle République

3 vues0 commentaire

NEWSLETTER

Retrouvez nos actualités et nos rendez-vous en vous inscrivant à notre lettre d’information.

Suivez-nous également sur :

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc